Bilan de la végétalisation des centres commerciaux promue par Ségolène Royal | blog.acheter-louer.fr

Bilan de la végétalisation des centres commerciaux promue par Ségolène Royal

085ALO_Lot 10_Sous-lot 1_Blog Acheter-Louer_2 textes par semaine_400 mots_texte2_Bilan de la végétalisation des centres commerciaux promue par Ségolène Royal

Prochainement, la ministre de l\’environnement, Ségolène Royal souhaite mettre à l\’honneur la biodiversité sur les sols artificialisés. Bientôt, nous verrons des centres commerciaux végétalisés avec des toitures vertes et entourées d\’espaces naturels. Depuis le mois de janvier, lors d\’une conférence de presse, la ministre a déjà annoncé que l\’appel à projet sera lancé d\’ici peu. Est-ce un programme soutenable ?

France : à la reconquête de la biodiversité

Selon l\’INSEE, l\’artificialisation excessive du sol par l\’implantation des zones commerciales sur espaces libres ne permet plus l\’exploitation de la terre en mode culture. De plus, l\’expansion de ce type d\’opération réduit significativement les habitats naturels et consomme les espaces dans les milieux ruraux. Or, selon l\’enquête Teruti-Lucas réalisée par le service statistique du ministère de l\’Agriculture, entre les années 2006 et 2010, la consommation de sites naturels en France est évaluée à 315.000 ha, soit l\’étendue d\’un département chaque décennie.

Face à ces enjeux, Ségolène Royal veut reprendre les choses en main. Pour cela, elle souhaite mettre ce sujet à l\’ordre du jour lors de la session parlementaire qui porte sur le projet de loi sur la biodiversité. Dès que ce propos sera jugé favorable par le parlement, elle va lancer l\’appel à projets. Inclus dans le plan national TEPOS (Territoire à Énergie Positive) qui prône la biodiversité et l\’énergie renouvelable, ce programme vise particulièrement la végétalisation des toitures et certaines parties de la surface occupées par les centres commerciaux comme les parkings, les équipements commerciaux, etc. Dans son discours, elle a confirmé que cette initiative sera principalement subventionnée par le fonds étatique dédié à la transition énergétique. De plus, avec les taxes perçues, les départements peuvent assurer la gestion de leurs sites naturels.

Limiter l\’artificalisation par la végétalisation : un projet avantageux

La réintroduction de la biodiversité sur les sols artificialisés présente de multiples avantages. Tout d\’abord, en couvrant les toits de végétation, l\’environnement sera préservé. C\’est donc une solution idéale pour atteindre l\’objectif national dans l\’instauration d\’une ville durable. Puis, ce procédé constitue un système d\’isolation naturel de la toiture. Il réduit ainsi la consommation énergétique des zones commerciales durant la saison hivernale tout en diminuant l\’émission de gaz à effet de serre dans l\’air. De plus, son installation et son entretien coûtent moins chers que ceux d\’un isolant de toiture classique. À part cela, la végétalisation du quart des sols artificialisés par la création des centres commerciaux est le meilleur moyen pour conserver les espaces naturels et la biodiversité, surtout dans les grandes villes de France.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr