Construction neuve : tout sur le « clos couvert » ou la mise « hors d’eau – hors d’air » | blog.acheter-louer.fr

Construction neuve : tout sur le « clos couvert » ou la mise « hors d’eau – hors d’air »

constructionneuve-2016-12-26

Dans la construction d’une maison neuve, le terme « clos-couvert » ou « hors d’eau – hors d’air » désigne le fait pour une habitation d’être livrée en étant uniquement à l’abri de l’eau et de l’air. Contrairement à une maison « clé en main », la maison « clos-couvert » nécessite pour les propriétaires de mettre encore en œuvre la réalisation de travaux de finition.

La maison « hors d’eau – hors d’air »

Les termes « Clos couvert » « hors d’eau – hors d’air » expriment le fait pour une maison d’être livrée aux propriétaires en étant seulement à l’abri de l’eau et de l’air. Une maison « hors d’eau – hors d’air », concrètement, c’est une maison où, la toiture, la charpente, les murs ainsi que les portes, fenêtres et menuiseries sont déjà montés. Les gros œuvres sont donc achevés par l’entrepreneur. Avant de pouvoir penser à s’installer dans la maison, les propriétaires doivent néanmoins demander la réalisation des seconds œuvres par les artisans de leur choix.

Ces seconds œuvres en question, ou finitions, consistent à la mise en place du revêtement extérieur, des cloisons, de l’isolation, des revêtements intérieurs (peinture, carrelage, sol) et des différents équipements (eau, gaz, électricité,). Attention, la création des conduites d’eau, sanitaire et robinetteries, des réseaux électriques doit se faire avec l’accompagnement d’un professionnel, qui se charge de garantir le respect des normes en vigueur. Les dernières finitions consistant à apporter de l’authenticité à la maison sont faites à la fin des travaux de second œuvre. Cette dernière étape consiste par exemple à la mise en place de volets roulants ou d’une terrasse par exemple.

Les avantages à demander une maison mise « hors d’eau – hors d’air »

Le prix : c’est le premier avantage à acheter une maison « hors d’eau – hors d’air ». Le concept est adapté aux futurs propriétaires envieux de se lancer dans des projets de construction à petit budget. En effet, pour une maison de 100 m² environ, les propriétaires doivent compter 90 000 euros, une somme excluant tout naturellement le prix du terrain. L’importante économie réalisée à l’achat permet en outre aux acheteurs de disposer encore de ressources financières pour personnaliser la maison et achever les travaux selon leurs envies, en terme de style et de décoration.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr