Immobilier d’entreprise : comment créer et investir dans le co-working ? | blog.acheter-louer.fr

Immobilier d’entreprise : comment créer et investir dans le co-working ?

immobilier-dentreprise-comment-creer-et-investir-dans-le-co-working

Les travailleurs et les sociétés sont de plus en plus nombreux à adhérer au co-working pour son sens du partage et du collaboratif, sa communauté́, ses espaces insolites, ses services innovants et son influent networking. Zoom sur les différentes manières de concevoir et d’investir dans des espaces de co-working.

Définition d’un espace de coworking

Les espaces de co-working foisonnent dans toute la France, aussi bien en zone urbaine qu’en zone rurale. En milieu urbain, la taille idéale est de 250m², pour 100m² en milieu rural. Le co-working touche aussi bien les travailleurs indépendants que les jeunes entrepreneurs, en passant par les grandes entreprises. Les membres intègrent une communauté de coworkers avec lesquels ils peuvent faire naître des synergies ou créer des partenariats.

C’est un moyen pertinent de lutter contre l’isolement des entrepreneurs et des travailleurs indépendants. Ceux qui choisissent de travailler dans des espaces de coworking bénéficient d’agréables locaux adaptés à leurs besoins, en termes d’espace et de logistique. Souvent ouverts très tard, les espaces de coworking permettent aux travailleurs de mieux s’organiser au niveau de leur emploi du temps.

La législation applicable à l’activité de co-working

Créer un espace de co-working requiert un contrat écrit conclu entre une entreprise et un client. Cependant, aucune durée n’est délimitée pour le contrat. L’état des lieux n’est pas obligatoire, que ce soit à l’entrée ou à la sortie.

Concernant les charges, elles sont comprises dans le loyer de co-working, sauf exception prévue dans le contrat. Une entreprise de co-working non propriétaire d’un local doit obtenir préalablement l’accord du propriétaire. Par contre, si le bail est de type tous commerces, l’entreprise peut exercer en toute légalité son activité sans accord préalable.

Enfin, lorsqu’une entreprise propose la domiciliation, un agrément préfectoral est requis. Un contrat de domiciliation est à rédiger par écrit et conclu pour une durée de trois mois minimum renouvelable par tacite reconduction, sauf en cas de préavis de rupture de contrat.

Importance du mobilier dans un espace de co-working

Les coworkers ont besoin d’un mobilier bien spécifique. Il doit être avant tout modulable afin de faciliter les échanges lorsqu’ils le souhaitent. De plus, un tel mobilier permet d’adapter plus facilement la fonction d’un espace, comme faire de la salle de réunion une salle de conférence.

Enfin, une telle flexibilité favorise la réactivité face à la demande des coworkers. En cas d’augmentation des effectifs par exemple, un espace modulable permet d’offrir plus facilement de l’espace de co-working aux nouveaux postes de travail. Pour créer un tel espace, les meubles sur roulettes sont à privilégier. Ils sont légers et faciles à déplacer.

Le mobilier pour un espace de coworking doit également être ergonomique. Pour le confort de chacun, des fauteuils réglables et confortables sont parfaits. Enfin, installer des espaces de rangement individuels est nécessaire. Qu’il s’agisse d’une armoire de bureau ou d’un vestiaire multicompartiments fermant à clé, les coworkers peuvent y ranger leurs effets personnels en toute sécurité.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr