Que faut-il savoir de l’Aide Personnalisée au Logement 2017 ? | blog.acheter-louer.fr

Que faut-il savoir de l’Aide Personnalisée au Logement 2017 ?

personnaliseeaulogement2017

L’Aide Personnalisée au Logement ou APL est une aide financière accordée par la Caf. Elle permet aux bénéficiaires de réduire leur mensualité de remboursement de prêt immobilier ou le montant de leur loyer. Depuis le 1er octobre dernier, le montant des allocations logement dont la fameuse APL a baissé de 5€ par mois.

La baisse de l’APL concerne 6 millions de ménages français

Cet été, le gouvernement avait annoncé une baisse de 5€ par mois sur le montant des allocations familiales. Et conformément à ce qui a été annoncé, la fameuse réduction a été effective depuis le 1er octobre dernier, et ce, malgré l’importante polémique qu’elle a suscitée. Loin d’être négligeable, cette baisse sur les allocations familiales, dont l’APL, concerne aujourd’hui plus de 6 millions de ménages en France. 800.000 étudiants devront donc voir leur aide personnalisée au logement diminuer dès ce mois-ci. Au début du mois de septembre 2017, le président français avait encouragé les propriétaires à diminuer justement les loyers mensuels de 5€ afin de réduire l’impact de la baisse de l’ APL auprès des bénéficiaires. Une demande jugée « déplacée » qui avait par ailleurs provoqué une levée de boucliers des propriétaires.

L’Aide Personnalisée au Logement ou APL

L’Aide personnalisée au logement est une aide financière que la Caisse d’allocations familiales accorde aux locataires afin de réduire le montant de leur loyer ou d’aider les acquéreurs à faire baisser leur mensualité de remboursement de prêt immobilier. Pour être éligible à l’APL, le logement concerné, qu’il soit neuf ou ancien, doit obligatoirement faire l’objet d’un conventionnement avec l’état. Il s’agit donc de la contrepartie d’une convention relative aux conditions d’entretien du logement, à la durée du bail et à l’évolution du loyer. Le logement doit par ailleurs faire plus de 9m² s’il est destiné à une personne seule et doit impérativement être qualifié de logement décent. Le locataire n’est par ailleurs pas éligible si son propriétaire bailleur est un parent ou un ascendant.

Économie à tous les étages pour le secteur du logement

Le secteur du logement figure parmi les grands perdants du projet de loi de finances pour 2018. Dès cette année, des économies devront effectivement être réalisées, en différents axes du secteur. Le budget dédié au logement sera par ailleurs réduit de 18 % pendant les deux années à venir. L’économie sera de l’ordre de 18, 26 milliards d’euros en 2017 à 14,95 milliards d’euros en 2019. Que les propriétaires se rassurent toutefois. Julien Denormandie, l’actuel secrétaire d’État à la cohésion des territoires a « promis » qu’aucune baisse des APL n’aura lieu en 2018. Pour justifier cette baisse, le gouvernement affirme par ailleurs, dans le projet de loi de finances 2018 que le budget dédié à la politique du logement par la France est largement supérieur à la plupart de voisins européens. Une actualisation a de ce fait été jugée nécéssaire.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr