Quelques astuces pour réussir son investissement locatif | blog.acheter-louer.fr

Quelques astuces pour réussir son investissement locatif

mortgage concept 3d rendering

L\’investissement locatif a été et reste un placement stratégique qui vous permet à la fois de vous constituer un patrimoine immobilier et d\’alléger votre feuille d\’imposition. Cette opération exige néanmoins un certain nombre de préparatifs obligatoires, si vous voulez la réussir.

 

 

Des objectifs clairs pour un investissement bien planifié

 

Avant même de choisir le bien sur lequel se portera l\’investissement locatif, tout investisseur se doit de définir ses objectifs de placement inscrits dans une stratégie patrimoniale globale. Cette étape passe par un questionnement détaillé sur la finalité de l\’investissement. S\’agit-il d\’une opération visant à terme à vous doter d\’une résidence principale ? Ou comptez-vous préparer avec votre investissement votre complément de retraite ? Faites-vous l\’investissement pour alléger vos impôts, disposer d\’un patrimoine à transmettre ou bénéficier de revenus supplémentaires ? A chacun de ces objectifs patrimoniaux correspond un plan d\’investissement spécifique.

 

Ces objectifs influencent notamment le choix de l\’emplacement du bien à louer et le choix du bien lui-même. La logique veut qu\’un investissement locatif réussi a lieu dans une ville ou une région où la demande en location augmente régulièrement. Le bien doit être ensuite adapté à la demande du marché de la région. Par exemple, les zones d\’affluence et les destinations touristiques s\’avèrent particulièrement intéressantes pour une location saisonnière, alors que les villes étudiantes ou industrielles demandent plutôt des logements adaptés à une population jeune, active et aux ressources plus limitées. Une étude détaillée du marché s\’impose dans ce cas, pour connaître les loyers pratiqués dans les villes où vous souhaitez investir, ainsi que les taux de vacances et les biens les plus recherchés.

 

 

Le choix et la gestion du bien en pratique

 

Après cette étude de marché, vous devriez en théorie avoir une idée précise du type de bien où placer votre argent, ainsi que sa localisation. Au moment de l\’achat proprement dit, si vos objectifs incluent une quête de plus-value à la revente, laissez de côté vos préférences personnelles quand vient le moment de choisir le logement. L\’idéal serait d\’investir dans un bien qui plaît au grand nombre et de s\’assurer ainsi de toujours trouver preneur lorsque vous déciderez de revendre. Le choix du bien doit par ailleurs correspondre à vos capacités financières. Même si le logement acquis est prédestiné à vous rapporter un supplément de revenus mensuels, votre effort de crédit doit être supportable tout au long de l\’investissement. Non seulement vous vous assurez ainsi une meilleure rentabilité, vous aurez également la possibilité de faire apprécier votre placement au fil des années.

 

Les dispositifs d\’aide fiscale comme le Scellier, la loi Duflot, la loi Pinel et les LMP/LMNP sont autant d\’alternatives envisageables – et fortement recommandées – pour alléger le coût de l\’investissement. La réussite de votre investissement locatif dépend également du ou des locataires sélectionnés, mais aussi du mode de gestion adopté. Vu les paramètres à considérer, le soutien d\’un professionnel ou d\’une personne maîtrisant la législation, le montage financier et l\’optimisation fiscale d\’un investissement locatif vous est indispensable.

 

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr