Transaction immobilière : les défauts compromettants | blog.acheter-louer.fr

Transaction immobilière : les défauts compromettants

085ALOTransaction immobilieres

Effectuer une transaction immobilière n\’est pas une tâche de tout repos. En effet, même si l\’annonce a été clairement rédigée et que le bien immobilier est conforme aux normes indiquées dans l\’annonce, il peut arriver que la transaction immobilière tarde à se réaliser.

Les défauts mettant en cause l\’aboutissement de la transaction

Pour les professionnels du secteur immobilier, la réussite d\’une transaction immobilière dépend surtout de la localisation du bien. D\’ailleurs, un sondage récent de l\’IFOP précise que 15 % des acheteurs potentiels choisissent d\’abord le quartier ou la ville avant de se renseigner sur le bien à rechercher. Ainsi, même de très bonne qualité, un bien immobilier situé dans un quartier mal situé sera plus difficile à céder. Pour trouver acquéreur, le bailleur devra dévaluer son bien jusqu\’à 20 % de sa mise à prix initiale.

Les futurs acquéreurs définiront également leurs critères de choix en fonction de la proximité de certains commerces. Ces derniers ne devront ni être trop loin du bien convoité, ni en être trop proches. Ainsi, si l\’appartement se situe au-dessus d\’un commerce aux fréquentes allées et venues, l\’acquéreur hésitera quant à l\’acquisition de ce bien. Dans ce genre de cas, le propriétaire devra dévaluer la valeur de son bien également jusqu\’à 20 %.

La fréquence et la qualité de desserte des transports en commun est un point tout aussi important. En effet, afin de pouvoir se déplacer librement pour rejoindre ces différentes activités, l\’acquéreur devra s\’assurer que son déplacement aussi bien à l\’aller qu\’au retour soit assuré par les réseaux de transport. Dans le cas contraire, le propriétaire pourrait devoir dévaluer son bien à hauteur de 10 %.

Quelques conseils pour réussir sa transaction immobilière

Pour l\’acquéreur, il s\’agit entre autres de s\’assurer de la qualité de l\’environnement du bien immobilier, s\’informer sur les éventuels projets d\’urbanisme. Ceci afin de déterminer si dans un futur proche le bien immobilier perdra ou gagnera de la valeur. De plus, l\’acquéreur sera également tenu de procéder à une vérification des arguments du vendeur et d\’estimer les charges d\’entretien. Cette vérification permettra à l\’acquéreur de déterminer les charges qu\’il aura à payer en totalité. Bien entendu, afin d\’éviter de désagréables surprises, il sera également tenu d\’évaluer le bien qu\’il envisage d\’acquérir par rapport aux autres logements de même type proposés dans les environs.

Le vendeur quant à lui, devra veiller à fixer le prix le plus raisonnable en se basant sur des critères de transparence. En effet, pour tous les critères qui pourraient amener à la dévaluation du bien immobilier, il est souhaitable qu\’il en informe le futur acquéreur. Toutefois, même si certains points peuvent être handicapants pour le bien immobilier qu\’il souhaite mettre en vente, il devra tout de même mettre son bien immobilier en valeur en faisant ressortir les points forts de ce dernier.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr