Les principaux changements dans l’immobilier en 2018 | blog.acheter-louer.fr

Les principaux changements dans l’immobilier en 2018

Money Window Grafitti Wall Euro Currency Brick

Dans le domaine de l’immobilier, chaque nouvelle année est synonyme de changement. Suppression, modification, reconduction et recentrage : le point sur les changements majeurs qui s’opéreront sur le secteur immobilier en 2018.

Suppression de la taxe d’habitation

À partir de 2018, le montant de la taxe d’habitation sera réduit de manière progressive, ce, jusqu’à disparaître totalement en 2020. Toutefois, ce ne sont pas tous les ménages qui sont concernés. Il faudra en effet remplir certaines conditions. Seront exonérés de taxe d’habitation : les couples, dont le revenu fiscal de référence, est inférieur à 43 000 euros, les couples avec un ou des enfants et un revenu fiscal de référence inférieur à 55 000 euros, ainsi que les célibataires dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas 27 000 euros.

Mise en place de l’Impôt sur la Fortune Immobilière

En 2018, l’Impôt de Solidarité sur la Fortune sera remplacé par l’Impôt sur la Fortune Immobilière. L’IFI est calculé sur la valeur du patrimoine immobilier, uniquement si ce dernier dépasse les 1 300 000 euros, au 1er janvier de chaque année d’imposition. Côté barème, il reste identique et variera entre 0.5 et 1.5 % pour les patrimoines dont la valeur est supérieure 10 000 000 euros.

Recentrage des dispositifs Pinel et PTZ

En 2018, les PTZ et dispositifs Pinel sont reconduits et ne prendront fin qu’en décembre 2021. Ils ont cependant été recentrés. Ainsi, le dispositif Pinel a été recentré aux seules zones A, Abis et B1, dans lesquelles sont localisées les agglomérations les plus tendues. Le PTZ lui reste en l’état et concerna donc les zones B2 et C.

Entrée en vigueur du bail-mobilité

Le bail de mobilité sera officiellement inséré dans la loi logement en février 2018. Comme son nom l’indique, le bail à durée déterminée sera uniquement valable pendant 1 à 10 mois. Il n’est pas renouvelable et sa mise en œuvre ne nécessite pas de dépôt de garantie. Avec ce type de contrat spécifique, les charges seront présentées sous la forme d’un forfait non justifiable.

Simplification de la résiliation des assurances emprunteurs

En France, lorsqu’un emprunteur demande un prêt immobilier, il doit obligatoirement souscrire un contrat d’assurance de prêt. D’une manière générale, elle est souscrite auprès de la banque prêteuse et il est souvent difficile d’en changer pendant la durée de vie du prêt. Mais à compter du 1er janvier 2018, tous les emprunteurs peuvent s’ils le souhaitent, renégocier leur assurance de prêt immobilier tous les ans. Ce qui permet de faire jouer la concurrence. Auparavant limitée aux contrats signés depuis le 22 février 2017, la résiliation concernera désormais l’ensemble des contrats existants.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr