Le bâtiment à énergie positive ou BEPOS | blog.acheter-louer.fr

Le bâtiment à énergie positive ou BEPOS

Le bâtiment à énergie positive ou BEPOS

Une maison à énergie positive est un logement où la production en énergie est plus importante que la consommation, avec une indépendance énergétique. Cela est possible grâce au système d’énergie renouvelable. Vu les résultats positifs constatés, à compter de 2020, les nouvelles constructions doivent se conformer à ce type de bâtiment.

La maison passive et la maison positive

Bien que la règlementation thermique RT 2012 vienne d’être mise en application, certaines personnes se lancent déjà dans le RT 2020, une règlementation qui se base surtout sur les énergies positives. Ce type de construction vise à réduire autant que possible la consommation d’énergies en utilisant des ressources renouvelables. Ces dernières produisent de l’énergie de façon à ce que l’efficacité soit supérieure pour ainsi réduire la consommation énergétique.

Les habitations qui sont issues de ce type de construction sont dites « maisons passives », des logements conçus de manière à ce qu’ils soient très performants. Elles répondent à plusieurs critères à savoir que le premier est la consommation énergétique, notamment pour le chauffage. Elles ne doivent pas non plus dépasser celle des maisons BBC étant donné qu’elles respectent les exigences du label allemand Passivhaus.

Il y a aussi le logement positif où les principes sont les même que pour une maison passive, mais avec quelques compléments. Pour ce type de maison, il ne faut utiliser que les équipements produisant des énergies provenant du soleil. Il y a entre autres les panneaux photovoltaïques ou encore les pompes à chaleur.

La maison positive et ses caractéristiques

Sa construction se base principalement sur les mêmes principes que ceux des habitations passives avec quelques différences toutefois comme en ce qui concerne le système de production d’énergie de l’habitat. Parmi ces exigences, l’isolement thermique doit par exemple être renforcé et les ponts thermiques supprimés.

Pour que les déperditions thermiques soient limitées, il faut un système de ventilation présentant un double flux ce qui permettra à la chaleur sur air vicié d’être récupérée. Une bonne imperméabilité de l’air est aussi nécessaire. Pour les ressources d’énergies, il faut autant que possible puiser l’énergie depuis le soleil en utilisant des techniques passives tout comme pour les dispositifs de la ventilation.

D’autres conditions qui doivent aussi être respectées si l’on parle d’équipement à utiliser. Les appareils électroménagers doivent par exemple consommer que très peu d’énergie. Les capteurs solaires, les panneaux photovoltaïques, les pompes à chaleur et les aérogénérateurs sont quant à eux à privilégier. En ce qui concerne les eaux pluviales, elles doivent ne doivent pas être gaspillées, mais au contraire récupérées et utilisées. Et pour l’épuration, il faut utiliser le système par lagunage.

Avec ce type de construction, la quantité d’énergie produite est plus importante que celle qui est consommée. Dans ce cas, l’excédent ne va pas être jeté ni gaspillé puisqu’il pourra servir aux autres maisons du voisinage. Pour ce faire, il faut qu’il y ait un raccordement avec les réseaux électriques existants ou de la chaleur. Cela peut toujours être effectué aussi bien pour les réseaux publics que privés.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr