Propriétaire : les garanties à prendre avant de louer | blog.acheter-louer.fr

Propriétaire : les garanties à prendre avant de louer

Propriétaire : les garanties à prendre avant de louer

Pour les personnes possédant une maison, mettre en location le bien immobilier leur est rentable. Toutefois, avant de la faire louer, il est indispensable de prendre en compte plusieurs points, dont les différentes garanties.

Le choix du locataire : une étape importante

Mettre en location une maison consiste à laisser entre les mains d’une personne, généralement inconnue, son bien. De ce fait, il est très important d’étudier le profil du loueur avant de signer le contrat de bail. Cela porte aussi bien sur son comportement et sa situation que son mode de vie.

Pour ce faire, plusieurs points doivent être pris en compte. Il faut avant tout savoir s’il s’agit d’un couple avec ou sans enfant ou d’un étudiant. Pour ce dernier, il faut bien s’informer si l’étude entreprise est encore en cours ou s’il est en pleine finition. Dans le dernier cas, il est fort possible que l’étudiant quitte les lieux après l’obtention de son diplôme ou qu’il ait trouvé du travail.

Concernant les habitudes et modes de vie, il est indispensable de connaitre les différentes habitudes de la personne qui loue : s’il fume ou non par exemple. En effet, celle-ci peut avoir des impacts sur la peinture entrainant une remise en état avant que la maison soit de nouveau mise en location.

Il faut également s’informer sur la situation de la personne ou de la famille en question. Se demander s’ils ont un emploi stable ou en période d’essai. Plus souvent, les bailleurs préfèrent les personnes ayant un emploi assuré, en contrat indéterminé et qui sont ancien au sein de leur entreprise.

C’est pour éviter ces types de réflexes que l’État a mis en place les garanties des risques locatifs universels ou GRL. Il s’agit d’un dispositif qui permet aux propriétaires de faire louer leur maison à des personnes solvables, mais qui ne présente pas les garanties souvent exigées. Ce sont notamment les personnes à revenu modeste, n’ayant aucun contrat stable et sans caution solidaire.

Le dépôt de garantie pour se prémunir contre les dégradations

Lors de la signature d’un contrat de bail, une somme d’argent doit être déposée par le locataire afin de constituer servant d’assurance, c’est le dépôt de garantie. Ce dernier va servir pour la réparation des dégâts pouvant être causés durant le contrat. Cet argent ne sera pas touché jusqu’au terme du contrat. Il est à noter que sa valeur ne doit excéder le montant du loyer pour une location non meublée.

Si aucun dégât n’est constaté à la fin du bail, il faut que le propriétaire remette la somme complète à son client. Toutefois, si des détériorations sont visibles, bien que minime, il a le droit de soustraire le coût des travaux avec cet argent. Celui-ci peut aussi servir de compensation pour les loyers qui ne sont pas payés ou les autres charges.

Généralement, le paiement se fait au moment du versement du loyer pour le premier mois, donc pendant la signature du bail. Il peut être également effectué à une autre date selon la possibilité et ce qui est convenu entre les deux parties contractantes.

S’il y a un intermédiaire telle une agence immobilière, le versement se fait par son biais. Dans le cas contraire, il se fait directement entre les deux.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr