Vente aux enchères d’une habitation | blog.acheter-louer.fr

Vente aux enchères d’une habitation

Vente aux enchères d’une habitation

Un individu peut faire le choix entre de nombreux moyens pour réaliser la cession de son habitation. S’il ne veut pas engager des dépenses plus importantes en passant par une agence immobilière, il peut opter pour la vente aux enchères. Celle- ci ne peut être plus avantageuse sans l’aide d’un professionnel ayant de fortes connaissances dans ce domaine.

Phase préparatoire de la vente aux enchères

Un individu qui veut vendre aux enchères son habitation doit le communiquer à un commissaire-priseur. Il dispose de l’autonomie de choisir ce dernier relativement à son lieu d’exercice, à ses compétences et à de nombreux paramètres. Il existe sur Internet des sites qui répertorient les commissaires-priseurs en fonction de leurs situations géographiques, de leur emploi du temps et des ventes programmées qu’ils prévoient de réaliser.

Avant de se rendre chez ce genre d’intermédiaire dans la phase préparatoire de la vente, il faut prendre rendez-vous. Cela peut être fixé dans ses bureaux où au domicile de l’intéressé. A la première rencontre, le commissaire fournit une première évaluation et les recommandations permettant d’avoir des propositions de prix plus élevées. Ces prestations sont souvent obtenues gratuitement. L’évaluation devra prendre compte de la situation du marché et aussi du prix de réserve décidé par celui qui veut vendre aux enchères.

Un notaire doit accompagner le vendeur pendant toute la phase de l’opération en donnant des conseils pour l’estimation du bien, pour le choix de la mise à prix et l’enregistrement des propositions d’achat. Les autres prestations du notaire sont :

  • La préparation du cahier des charges
  • La publicité de vente et des visites
  • Le partage d’informations aux individus voulant acheter le bien
  • L’accomplissement de la vente se fait généralement dans un délai de 3 mois.

Fonctionnement et paiement de la vente

Lors du jour J, les acheteurs sont accueillis par le notaire et prononcent eux-mêmes leurs enchères. Ce serait celui qui a prononcé la dernière enchère et qui est évidemment le plus élevé, qui va acquérir le bien. Il est possible d’accomplir une surenchère du dixième dans un délai de 10 jours après cette journée. A l’issu de ce délai, il y aurait une organisation d’une dernière mise aux enchères fondée sur la proposition du surenchérisseur en question.

L’acquéreur n’est pas tenu de payer en une seule fois la totalité du prix du bien et ses frais car il dispose d’un mois et demi pour l’accomplir. Une vente aux enchères ne dispose pas d’une condition suspensive d’obtention de crédit. Il n’y existe non plus de délai de réflexion d’une semaine suivant la cession.

A l’issu des dix jours permettant d’émettre la dernière surenchère, le premier paiement, en totalité ou en partie peut être fait par le nouveau propriétaire. Le mécanisme de la transmission de propriété et des droits qui s’y attachent est prévu par le cahier de charges du notaire. Il appartient au vendeur de déterminer le moyen de paiement à appliquer. Pour des transactions avec des enchérisseurs étrangers, mieux vaut opter pour le micro paiement.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr