Le prêt locatif intermédiaire | blog.acheter-louer.fr

Le prêt locatif intermédiaire

Le prêt locatif intermédiaire

Le gouvernement français a plusieurs priorités et faciliter l’accession à la propriété fait partie de celles-ci. Cela nécessite la participation des établissements financiers surtout pour simplifier la conception des systèmes de financement puisque ce procédé ne reste pas seulement au niveau de la résidence principale.

En quoi consiste le prêt locatif intermédiaire ?

Le prêt locatif intermédiaire ou PLI est un système qui touche tous les investisseurs pour la réalisation d’une opération locative que ce soit une personne morale ou physique. C’est un moyen de financement des logements à loyers intermédiaires c’est-à-dire logements sociaux et ceux du marché de l\’immobilier traditionnel. Lorsqu’il s’agit d’un logement intermédiaire à louer, le prix doit être abordable.

Le logement locatif intermédiaire n’est pas seulement un terme court, il touche également le local non habitable qui va se transformer en un lieu habitable et l’achat ou la construction du bien. Il est à noter que même les coûts de transformation de dépendance comme le jardin, le garage, etc., peuvent être pris en charge par ce crédit en matière de financement. Une grille de plafond des loyers doit être respectée pour qu’une personne bénéficie de celui-ci.

Celui-ci a été mis en place pour éviter une proposition de loyer trop élevé. Il faut savoir que ce plafond n’est pas le même pour chaque zone. Il y a également les plafonds de ressources des locataires. Par exemple, louer à une personne qui a un revenu trop important n’est pas autorisé. Les conditions imposées sont valables entre 9 et 30 ans.

Les opérations finançables par le PLI

Avec le Prêt Locatif Intermédiaire, les investisseurs, qu’ils soient privés ou publics peuvent financer l’acquisition de locaux ou d\’immeubles non affectés à l\’habitation. Ils peuvent également intervenir dans leur transformation ou aménagement en logements ainsi que le droit de construire ou de terrains destinés à la construction de ces logements.

Une acquisition à but locatif de logements et d\’immeubles destinés à l\’habitation, et si besoin les travaux d\’amélioration correspondant à cela font partie des projets qui peuvent être réalisés avec ce prêt. Il en est de même pour la mise en place des dépendances comme les jardins, les garages ou aussi les locaux collectifs à usage commun et annexe, tous les travaux de transformation en logements de locaux ou d\’immeubles.

Les personnes qui souhaitent procéder à la réhabilitation de logements anciens et vacants dont le montant des travaux est estimé à 15% du bien, à l’achat d’une maison neuve, peuvent aussi recourir à celui-ci. Avec ce dernier, ils peuvent également réaliser la transformation de locaux qui ne sont pas conçus pour l’habitation en logements ou procéder à la construction d’un logement, depuis l’acquisition du terrain jusqu’à la construction.

Conditions et plafond de ressources

Le plafond de ressources ne doit pas être dépassé. En effet, l’acquisition d’un logement dépend du ménage. Et il faut que ce dernier n’excède pas le plafond de ressources à la date d\’entrée dans le logement. Un Prêt Locatif Intermédiaire est autorisé lorsque l’emplacement géographique de la construction est respecté. Il peut être accepté même si la région possède plus de 50 000 habitants. Si ce n’est pas le cas, il faut une autorisation venant de la Direction Départementale de l’Equipement.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.

pret-locatif-intermediaire

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr