Travaux de rénovation dans une propriété à valeur historique et patrimoniale | blog.acheter-louer.fr

Travaux de rénovation dans une propriété à valeur historique et patrimoniale

travauxderenovation

Entreprendre des travaux de rénovation dans une propriété classée ou inscrite au titre des Monuments historiques exige le respect de quelques règles précises. En contrepartie, le propriétaire peut avoir droit à des aides financières et des aides fiscales de la part de l’État et de la région où est localisé le bien.

Qu’est-ce qu’une propriété classée ou inscrite au titre des Monuments historiques ?

Les propriétés classées ou inscrites au titre des Monuments historiques sont des propriétés dont la valeur historique ou patrimoniale a été officiellement reconnue par l’État. Faisant l’objet d’une réglementation stricte, elles ne peuvent être détruites, déplacées ni soumises à une quelconque forme de modification, de répartition ou de restauration sans l’aval des services du Ministère de la Culture.

Le Code du Patrimoine définit par ailleurs les règles de protection et de conservation des bâtiments, notamment les obligations des propriétaires, les responsabilités des services gouvernementaux, les autorisations de travaux ainsi que les qualifications des maîtres d’œuvre ayant le droit d’intervenir sur les bâtiments en question.

Quelle est la procédure pour engager des travaux de rénovation sur un bâtiment protégé ?

Plusieurs étapes sont à respecter pour pouvoir engager des travaux de rénovation sur un bâtiment classé ou inscrit au titre des Monuments historiques. En effet, cela requiert :

  • L’envoi préalable d’une requête concernant les travaux à la Direction des affaires culturelles de la région où se trouve le bien.
  • Le dépôt d’une déclaration à la mairie.
  • Le dépôt d’un permis de construire si les travaux concernent une extension en vue d’un changement d’affectation du bien ou d’une ouverture au public.

Lorsque le bien est classé au titre des Monuments historiques, la définition d’un « projet de programme » qui décrit les objectifs, les besoins et le montant des ouvrages sera nécessaire. Dans le cas où le bien est simplement inscrit au titre de Monuments historiques, ce document ne sera pas nécessaire.

Quelles sont les aides disponibles pour de tels travaux ?

Les propriétaires de bâtiments à valeur historique ou patrimoniale peuvent bénéficier de différentes aides lorsqu’ils décident d’engager des travaux de restauration, de réparation ou d’entretien touchant les bâtiments en question.

En effet, l’État peut consentir à une contribution financière pouvant atteindre 40 % ou 50 % du montant des dépenses engagées dans les travaux selon que le bien soit inscrit ou classé au titre de Monument historique. La région où se trouve le bien en question peut également accorder certaines subventions. Par ailleurs, certains dispositifs fiscaux permettent aussi aux propriétaires de bâtiments protégés non ouverts au public de défiscaliser annuellement jusqu’à 200 000 €.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr