Encadrement des loyers : Paris doit revoir ses prix | blog.acheter-louer.fr

Encadrement des loyers : Paris doit revoir ses prix

encadrement des loyers

La mesure gouvernementale sur l\’encadrement des loyers est l\’une des promesses de campagne de François Hollande. Elle se révèle très populaire, car approuvée par 80 % des Français. L\’on regrette pour l\’heure que sa portée soit confinée aux seules zones de Paris.

L\’essentiel à savoir sur cette mesure d\’encadrement des loyers

Cette mesure d\’encadrement des loyers est entrée en vigueur le 1er août 2015. Les propriétaires auront alors à se conformer au loyer de référence, relevé de 20 %, lors de la location de leur bien immobilier. Une autre majoration de 11 % s\’applique s\’il s\’agit d\’un appartement meublé. Cette mesure se trouve toutefois nuancée selon le quartier. Pour un studio hébergé dans un bâtiment ancien, par exemple, le prix de location au mètre carré sera plafonné à 27, à 37, ou bien à 60 € suivant le lieu. L\’objectif de cette mesure est de freiner la hausse des loyers, mais aussi de revoir les prix jugés trop excessifs. À noter que l\’Hexagone a connu une hausse de loyers estimée à 42 % en seulement dix ans. Certains voient aussi dans cette mesure une meilleure manière de gripper la spirale inflationniste. Cette « tendance » consistant à se référer aux derniers montants de loyers qui sont souvent trop conséquents.

Une portée trop restreinte

Pour l\’heure, la portée de cette mesure d\’encadrement des loyers reste restreinte, même si elle est censée porter sur tous les loyers en cours, et pas seulement sur les baux récemment signés ou renouvelés. Selon l\’OLAP (Observatoire des loyers de l\’agglomération parisienne), seuls 20 % des 85 locations signées dans l\’année pourront bénéficier de la baisse. À titre indicatif, environ 33 % des baisses avoisinent les 50 € par mois, 33 % se situent entre 50 et 100 € et les 34 % restants correspondent à des baisses de plus de 100 €. En revanche, les petites surfaces seront les seules à sentir vraiment l\’impact de cette mesure. Elles représentent effectivement une catégorie souvent pointée du doigt à cause des prix au mètre carré trop élevés.

Des brochures de référence

Pour garantir l\’application, à la lettre, de cette mesure d\’encadrement des loyers, de grandes institutions publient les prix censés servir de référence. L\’OLAP divulgue par exemple les prix médians par mètre carré qui doivent s\’appliquer dans les 80 quartiers de la capitale. Ceux-ci étant répartis en 14 zones et selon le type de logement. La préfecture d\’Île-de-France a également publié une carte interactive qui sera d\’une grande aide aux locataires, car elle indique deux types de montants : celui du loyer de référence et celui de loyer majoré en fonction du type de logement.

Twitter Facebook Google+ E-mail Imprimer


Les commentaires sont fermés.


Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr